21
Sam, Oct

L'entreprise libérale ; performence et indépendance

Entreprises

Le secteur libéral est par essence vaste, de sorte qu’il donne l’illusion d’un statut fourre-tout. En réalité, il n’en est rien. Ce sont des professions réglementées, où expertise et réactivité sont les maitres mots.

Ces sociétés poursuivent souvent un développement semé d’embûches économiques et sociales, mais parviennent à tirer leur épingle du jeu ; en effet 40 % d’entre elles ont entre 1 et 3 salariés, soit 2,5 millions de personnes en 2015.

Être libéral, c’est aussi un état d’esprit. C’est être à la fois, être indépendants et créateurs, c’est aussi ne pas compter ses heures, et être pluridisciplinaire.

Vous souhaitez rejoindre le cercle libéral ? Les compétences demandées, pour le métier choisi, ne seront qu’une corde à votre arc ; en effet il vous faudra être gestionnaire, manager, formateur, DRH, juriste, communiquant, la liste étant non exhaustive.

Ne pas oublier que le stress sera régulier, omniprésent sur et dans votre activité. Entre lui et vous, ce sera un CDI !

Les entreprises libérales regroupent 3 secteurs professionnels majeurs : santé, juridique, cadre de vie, des techniques et du chiffre, puis 4 sous-secteurs d’activités non réglementées, à savoir artistique, formation, études, conseils et cadre de vie.

En augmentation linéaire, elles représentaient en 2007 plus d’un quart des entreprises en France, en majorité des TPE, où les femmes sont majoritaires (en raison notamment des métiers de la santé).

Enfin pour information, les libéraux représentent environ 106 milliards d’euros sur notre économie, leur effectif a augmenté de 4% sur les cinq dernières années. C’est un secteur en constante évolution, où compétence rime avec performance.

Ils fidélisent leur clientèle par leur savoir-faire, et savent le faire savoir.

Compteur visiteurs