21
Sam, Oct

Virginie Roux créatrice

Interviews

VIRGINIE ROUX

DES COLLINES DE GRASSE AU MONT RUSHMORE

En   digne héritière,Virginie Roux  créée Au pays de la fleur d’oranger et  propose des produits raffinés, diffusés à travers le monde.

Volupté, grâce et délicatesse sont les maîtres-mots pour rappeler les senteurs de la Côte d’Azur qu'elle aime tant.

Derrière ce dynamisme se cache une créatrice et une entrepreneuse.

Quand avez-vous eu l’idée de créer votre entreprise ?

En 1998. De formation juriste, j’ai repris l’entreprise familiale. Avec mon mari, nous avons décidé de la développer au travers de produits qui respirent la Provence et de valoriser des savoir-faire locaux. Outre les senteurs et parfumeries fines, nous proposons une large gamme : soins, bougies, gourmandises, coffrets... Nous livrons aussi sur commande l’hôtellerie de luxe.

 

Avez-vous rencontré des difficultés pour créer l’entreprise ?

Pas vraiment, en fait c’était presque plus simple avant. (rire)Eneffet, sic’était àrefaire, j’hésiterai... Lecontexteest plus compliqué aujourd’hui et l’excès denormalisations demande aux dirigeants un parfait contrôle ; le temps pris à répondre à ce flux trop important est directement imputé à la création, et donc audéveloppement.

D’après vous, quels sont les avantages à être une femme à la tête d’une entreprise ?

Certainement la sensibilité et l’écoute. Ce sont des qualités essentielles pour mener à bien un projet tel que le nôtre.

             Vous exportez vos collections.Comment est perçu votre statut féminin?

           Plutôt bien. La plupart du temps c’est un avantage. Néanmoins dans certains pays, la présence d’une femme n’est pas toujours appréciée,ce n’est pas une généralité  plutôt un constat.

          Que conseilleriez-vous aux femmes qui souhaitent entreprendre ?

           Il y a un mouvement important de créations d’entreprises ces dernières années, notamment grâce au coworking dont les ¾ des dirigeants sont des femmes.  "Le plus important est la motivation, et le dynamisme est créateur. Il faut être un brin banquière, un brin masochiste et surtout ne pas s’illusionner ; Se protéger est primordial.  Mettre des garde-fous est indispensable car une entreprise demande un investissement personnel important mais également financier."

Sans titre

Compteur visiteurs